Date:
18.12.2012

« Au cœur de Cureghem se tient un abattoir. Univers craint et fantasmé dans lequel, quotidiennement, s’engouffrent des êtres et des bêtes. Une exception: l’abattoir d’Anderlecht est l’un des seuls en Europe à se trouver encore en ville et, fait remarquable, à couvrir tout le processus d’abattage, de l’arrivée de l’animal vivant jusqu’à la vente en détail. Comment cette activité urbaine est-elle vécue et perçue? Quelles passions, quels enjeux cristallise-t-elle? En s’intéressant aux lieux fermés que constituent les entreprises d’abattage, le documentaire sonore nous invite à une réflexion ouverte sur nous-mêmes, vivants parmi le vivant. »

L’édition du projet « des abattoirs à abattre » initié par l’association BNA-BBOT est en cours de fabrication. L’édition rassemble des témoignages sonores récoltés par BNA-BBOT sur le site des abattoirs d’Anderlecht et un documentaire sonore réalisé en collaboration avec Maxime Coton. La pochette conçue par harry+lvh a été imprimée sur du papier Neobond par Drifosset. Les cds ont été sérigraphiés par harry+lvh. La typo « Reglo » est de Sebastien Sanfilippo.

lire la suite