Date:
28.01.2015
Author:
Pierre-Philippe

La Villa n’est pas une résidence. David Widart s’y est malgré tout installé pendant 4 semaines pour développer avec Lionel Maes et Pierre-Philippe Duchâtelet une méthode de travail; de l’archivage de ses images de photographe à leur reproduction sérielle. Cette courte période touche maintenant à sa fin. Pour en garder la trace, nous avons édité un objet qui enveloppe 24 feuillets imprimés au risographe; 24 images pour 24 jours de résidence; des impressions de photographies d’impressions de photographies et des impressions de photographies d’impressions de documents liés à des photographies de David. Les photographies dont il est question proviennent des films numérotés 75, 164, 165, 168, 170, 171, 172, 174, 175 et 176.

lvh_davidwidart_5

lvh_davidwidart_2

lvh_davidwidart_4

lvh_davidwidart_1

lvh_davidwidart_3

 

 


Date:
15.01.2015
Author:
la villa hermosa

Images prises par David pendant les deux premières semaines de résidence à La Villa.

01

lire la suite


Date:
15.01.2015
Author:
la villa hermosa

David Widart est en résidence à La Villa Hermosa pendant tout le mois de janvier. Premier événement ce jeudi 15/01 pour un vernissage de mi-parcours!david affiche

 


Date:
24.01.2013
Author:
Pierre-Philippe

Première partie d’un exercice lancé par harry+lvh aux étudiants de Emmanuel Blondiau à l’Erg…à suivre.


Date:
23.01.2013
Author:
Pierre-Philippe

Une nouvelle carte sonore de Bruxelles (développée par harry+lvh) est en ligne!

Cette carte sonore de Bruxelles trouve son origine dans un travail entrepris en octobre 2010 par la section radio du RITS sous le nom de « My Favourite Brussels Sound ». Ce projet consisitait à inviter les Bruxellois à enregistrer leur son favori dans la ville, et à le poster sur une carte en ligne. En octobre 2011, la section radio du RITS et BNA-BBOT se sont associés dans la poursuite de ce projet. Aujourd’hui, ce projet a évolué. Il vise la cartographie sonore générale de la ville et est coordonné par BNA-BBOT qui souhaite faire émerger l’identité ou le paysage sonore de Bruxelles au travers de collectes thématiques ou spontanées, individuelles ou collectives, mais toujours participatives.

Comment cela fonctionne-t-il? Le principe est simple : vous enregistrez un son à Bruxelles, vous le postez sur la carte, soit par pointage du curseur soit par entrée d’une adresse, et expliquez brièvement pourquoi vous avez enregistré ce son que vous trouvez spécifique, beau ou important.

L’objectif est de créer, ensemble, une carte sonore qui soit véritablement représentative de Bruxelles : polyphonique, polyglote, connue ou inédite, intriguante, résonnante, sussurante, assourdissante, inaudible…


Date:
18.12.2012
Author:
Pierre-Philippe

« Au cœur de Cureghem se tient un abattoir. Univers craint et fantasmé dans lequel, quotidiennement, s’engouffrent des êtres et des bêtes. Une exception: l’abattoir d’Anderlecht est l’un des seuls en Europe à se trouver encore en ville et, fait remarquable, à couvrir tout le processus d’abattage, de l’arrivée de l’animal vivant jusqu’à la vente en détail. Comment cette activité urbaine est-elle vécue et perçue? Quelles passions, quels enjeux cristallise-t-elle? En s’intéressant aux lieux fermés que constituent les entreprises d’abattage, le documentaire sonore nous invite à une réflexion ouverte sur nous-mêmes, vivants parmi le vivant. »

L’édition du projet « des abattoirs à abattre » initié par l’association BNA-BBOT est en cours de fabrication. L’édition rassemble des témoignages sonores récoltés par BNA-BBOT sur le site des abattoirs d’Anderlecht et un documentaire sonore réalisé en collaboration avec Maxime Coton. La pochette conçue par harry+lvh a été imprimée sur du papier Neobond par Drifosset. Les cds ont été sérigraphiés par harry+lvh. La typo « Reglo » est de Sebastien Sanfilippo.

lire la suite


Date:
07.12.2012
Author:
Pierre-Philippe

Opalis est une initiative de l’asbl Rotor. Actifs depuis 2005, l’asbl explore la question du réemploi dans plusieurs domaines et à travers de nombreux projets. Au cours d’une série d’études sur le secteur de la construction, Rotor a constaté qu’il existait de nombreuses possibilités pour se procurer des matériaux de seconde main mais qu’elles restaient sous-exploitées par les acteurs professionnels bruxellois. De même, il a été constaté que de nombreux éléments potentiellement réutilisables sortaient des chantiers bruxellois mais n’atterrissaient pas auprès des revendeurs. C’est pour se faire rencontrer l’offre et la demande que cet outil a été imaginé.

Nous avons conçu un poster dépliant imprimé sur les rotatives de l’imprimerie Delferriere qui accompagne la sortie du site internet du projet Opalis développé par Rotor.


Date:
07.12.2012
Author:
Pierre-Philippe


Date:
07.12.2012
Author:
Pierre-Philippe

Nouvel article à propos du projet Eat symbols dans le magazine italien Essen.


Date:
31.10.2012
Author:
Pierre-Philippe

En septembre, Harry+LVH a installé le projet Eat symbols chez Pimpinelle. Sarah Schug et Joke De Wilde de The word magazine nous ont rendu visite pendant le montage de l’installation. L’article est ici.