Date:
10.11.2011

Nous avons participé au côté de HarryStudio à l’appel d’offre pour la nouvelle identité visuelle de Charleroi Danses – Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Notre proposition n’a malheureusement pas été retenue. Voici, ci-dessous, quelques images et extraits du dossier de présentation.

Note d’intentions (extrait du dossier de présentation de la proposition)

(…) Charleroi Danses se définit, à notre sens, comme une plateforme d’émulation artistique et culturelle, structure institutionnelle incontournable de diffusion et de production de la danse contemporaine et des arts de la scène en Belgique et à l’étranger, ancrée dans deux lieux forts, chargés d’une énergie créative ouverte sur l’extérieur. Ce positionnement artistique mais aussi organisationnel et géographique particulier à Charleroi Danses, met en évidence des problématiques fortes et communes avec la danse contemporaine actuelle que sont les questions de perceptions, d’échelles et de points de vue du corps dans un espace.

Nous proposons donc d’orienter la nouvelle communication de Charleroi Danses vers une interprétation visuelle et graphique de ces questions. Une communication mettant l’humain, le corps et ses perceptions (physique et sensorielle) au cœur d’une problématique de mise en espace et de mise en mouvement dans cet espace à plusieurs échelles. (…)

Cet axe «Corps, Espaces & Perceptions» permet de rendre compte et de mettre en lumière les enjeux d’échelles (interne, local, national et international) propres à Charleroi Danses et d’affirmer ainsi une identité visuelle et graphique forte et pertinente en regard de ses enjeux artistiques.

une grille / des enjeux d’espace

L’identité de Charleroi Danses met en jeu la notion fondamentale de « mise en espace » : dans une approche géographique spécifique sur deux lieux et deux villes, par une circulation et des variations d’échelles permanentes (interne, locale, nationale, internationale), une structure architecturale originale des deux bâtiments, mais aussi l’essence même des arts qu’elle met en lumière : espace scénique tridimensionnel, la mise en mouvement d’un corps en art de la scène ne pouvant se dissocier de son incarnation dans un espace.

Nous proposons d’intégrer la base typographique de l’identité visuelle dans une grille, matérialisant ainsi ces différents enjeux. Cette grille, invisible mais perceptible, va permettre de délimiter un espace et de jouer à l’intérieur sur les notions de mouvements et de déplacements (en 2 dimensions, plans et 3 dimensions).

Cette grille, répercutée sur l’ensemble des outils de communication, va devenir un véritable mode pour penser et structurer l’information et établir une véritable cohérence dans le projet.

un point / un corps dans un espace

Sur base de la structure organisationnelle de Charleroi Danses qui se compose de deux pôles, deux points sont insérés dans la grille et viennent jouer avec la base typographique.
Le point permettant de retranscrire un corps entrant en interaction avec un espace.
Ces deux points mobiles, se déplacent de façon subjective dans la grille.

principe d’attraction / mise en mouvement

Pour mettre en évidence une interaction directe entre corps et espace : la structure typographique, la grille et les deux points vont devoir jouer ensemble.
Ces points en se déplaçant l’un par rapport à l’autre vont amener la typographie à se mouvoir dans l’espace de la grille par distorsion. Par ce principe, l’identité visuelle se module et évolue à l’infini sous l’impulsion d’un point / d’un corps en mouvement.

un logiciel générateur de déformations visuelles

Nous proposons la mise en place d’un logiciel permettant un tel processus. Le programme génère sur base de deux points, une grille et une structure typographique, des images déformées du logotype ou d’un texte. Les déformations se faisant subjectivement sous l’impulsion du corps, de l’humain sont infinies et uniques à chaque fois. Ce système permettant des variations multiples de la plus infime et subtile vibration (déplacement très léger, mouvement du quotidien, non danse, vibration du corps, respiration, onde…) à la plus flagrante et brutale déformation (mouvement ample, rapide…) met en évidence une approche sensible d’une identité à plusieurs prismes.

Pour poursuivre une logique et ancrer l’identité dans une réalité, nous proposons de faire en sorte que ce système soit généré par le corps en action lui-même.
Pour ce faire, nous proposons une installation numérique dans l’un et l’autre lieu et une interaction avec le public de Charleroi Danses.

Le dispositif :
–    Le logiciel de déformation.
–    Une caméra infrarouge positionnée dans un endroit de passage des deux lieux (à l’entrée des 2 bâtiments, par exemple) enregistrant les déplacements des corps, les allées et venues, les passages du public.
–    Un vidéoprojecteur projetant au même endroit, au sol, l’identité visuelle de Charleroi Danses.

Le principe :
–    La caméra enregistre les déplacements qui sont immédiatement répercutés dans le logiciel sur la grille de déformation du logotype projeté. L’image se déforme instantanément suivant la dynamique et le déplacement effectué par le corps. C’est le corps en mouvement qui génère lui-même l’identité de Charleroi Danses.
–    Ces images sont enregistrées tout les x temps et sont réutilisées pour l’identité de Charleroi Danses (le site internet, une affiche de spectacle, un numéro du journal…).