Date:
16.05.2016

Créer en postcolonie 2000—2015. Voix et dissidences belgo-congolaises rassemble les contributions de 60 auteurs sous la direction de Sarah Demart et Gia Abrassart. Cet ouvrage, édité par Bozar Books et Africalia, a été mis en page par Pierre-Philippe Duchâtelet en étroite collaboration avec Gia Abrassart.

pierrephilippeduchatelet_postcolonie_livre_cover_blog

pierrephilippeduchatelet_postcolonie_livre_p294_blog pierrephilippeduchatelet_postcolonie_livre_p200_blog pierrephilippeduchatelet_postcolonie_livre_p116_blog pierrephilippeduchatelet_postcolonie_livre_p88_blog pierrephilippeduchatelet_postcolonie_livre_p70_blog

 


Date:
21.12.2015

Entre juillet et septembre 2015, à la demande de la caravane graphique OSP, j’ai contribué au développement des outils de mise en page pour la réalisation du magasine Médor. Médor est ce « magazine trimestriel belge et coopératif d’enquêtes et de récits » qui, à peine imprimé, a été interdit de diffusion pour être autorisé 12 jours après (voir ici puis ici, et ). Une des particularités de Médor est qu’il est mis en page via des outils utilisés habituellement pour le web et que cette mise en page, par les outils utilisés qui sont des langages standards du web, est essentiellement (d)écrite. Les graphistes d’OSP explorent depuis un moment les possibilités d’utilisation des ces outils web pour l’édition (voir leur outil html2print) et j’ai de mon côté développé l’idée dans le cadre des supports imprimés pour le BRASS.

Pour Médor, ma contribution a été essentiellement d’écrire un court script (en less) qui permet de générer automatiquement des règles de positionnement de blocs en CSS selon une grille donnée. L’idée était de donner la possibilité aux graphistes de créer des blocs de contenu attachés à la grille, sans devoir calculer la position ou les dimensions des blocs. Où le code html suivant:

 <div class="x3 y2 w3 h4"></div>

Crée un bloc aligné sur la 3ème colonne et sur la 2ème ligne de la grille, dont la largeur est égale à 3 colonnes et la hauteur à 4 lignes. Pour que cela fonctionne, il faut que les classes x3 y2 w3 et h4 aient été générées et c’est précisément l’utilité du script, que voici:

/*Page setup*/
@page-width: 482pt;
@page-height: 652pt;

/* Margins */
@page-margin-inside: 34pt;
@page-margin-outside: 24pt;
@page-margin-top: 24pt;
@page-margin-bottom: 40pt;

@body-width:@page-width - @page-margin-inside - @page-margin-outside;
@body-height:@page-height - @page-margin-top - @page-margin-bottom;

/*Grid setup*/
@col-number: 9;
@col-gutter: 6pt;

@row-number: 9;
@row-gutter: 6pt;

/*Grid builder*/
@col-width: (@body-width - ((@col-number - 1) * @col-gutter)) / @col-number;
@row-height: (@body-height - ((@row-number - 1) * @row-gutter)) / @row-number;

@col-gutter-width: @col-width+@col-gutter;
@row-gutter-height: @row-height+@row-gutter;

/* x classes */
.create-x-classes(@i:0) when(@i < @col-number){
    .x@{i}{
       left:@i * @col-width + @i * @col-gutter;
    }
    .create-x-classes(@i + 1);
}
.create-x-classes();

/* y classes */
.create-y-classes(@i:0) when(@i < @row-number){
    .y@{i}{
       top:@i * @row-height + @i * @row-gutter;
    }
    .create-y-classes(@i + 1);
}
.create-y-classes();

/* width classes */
.create-w-classes(@i:1) when(@i <= @col-number){
    .w@{i}{
       width:@col-width * @i + @col-gutter * (@i - 1);
    }
    .create-w-classes(@i + 1);
}
.create-w-classes();

/* height classes */
.create-h-classes(@i:1) when(@i <= @row-number){
    .h@{i}{
       height:@row-height * @i + @row-gutter * (@i - 1);
    }
    .create-h-classes(@i + 1);
}
.create-h-classes();

La conversion colorimétrique des documents pdfs à envoyer à l’imprimeur a été assurée par l’outil « color_convert.sh » dont j’ai déjà parlé dans un article sur le BRASS.


Date:
10.12.2015

Noir + Bagnard (le caractère typographique de Sebastien Sanfilippo) (www.love-letters.be).carte_lavillahermosa


Date:
10.12.2015

Brochure de demi-saison pour le BRASS toujours avec les illustrations de Fanny Dreyer.

Brass_2016_LaVillaHermosa


Date:
04.11.2015

LaVillaHermosa_dw_2015

Après l’illustratrice Fanny Dreyer, c’est au tour de Anne Brugni de nous dessiner le BRASS. Lionel écrit une nouvelle version du programme qui génère de affiches au format A3 pour le BRASS. Pierre-Philippe dessine une autre brochure de saison et tous les formats qui accompagneront sa sortie en décembre 2015. Lionel écrit du code à l’Erg avec les étudiants de BAC 2 et BAC 3. Son site http://curlybraces.be sera progressivement complété durant l’année. Toujours à l’Erg en communication visuelle, Pierre-Philippe et les étudiants de BAC 3 écrivent et dessinent deux projets où il est question d’identité, de portraits, de lettre et d’architecture. Vous pouvez en apprendre davantage sur PPERG (qui se lit PEPERE). Lionel dessine un livre avec Miguel António Domingues. Pierre-Philippe signe l’identité d’un magnifique projet du Mad en collaboration avec le studio de food design La Bouche.

À très bientôt!! Des bises de la villa!

Vous pouvez nous lire sur www.lavillahermosa.com et blog.lavillahermosa.com
Il est désormais possible de suivre Pierre-Philippe sur instagram.com/pp.lavillahermosa/
Voir les travaux de Pierre-Philippe ici www.pierrephilippeduchatelet.be
Regarder quelques vidéos de certains de nos travaux ici vimeo.com/lavillahermosa
et acheter des éditions limitées sur notre shop lavillahermosa.tictail.com

La Villa Hermosa – l’atelier de Pierre-Philippe Duchâtelet et Lionel Maes


Date:
09.10.2015

blog3

82400012

82400010

82400011

blog1

82400002

82390015

Samedi passé, j’ai présenté pour la première fois l’installation Homeopape, dans le cadre de la Nuit Blanche à Bruxelles. Projet directement lié aux travaux que j’ai mené au sein de La Villa Hermosa ou en dehors sur les flux d’actualité sur Internet, Homeopape est une installation qui se nourrit des dépêches diffusées par l’agence de presse BELGA.

Le dispositif est le suivant: à chaque dépêche publiée par l’agence de presse, un mur de 20 imprimantes l’impriment en 20 parties. La dépêche n’est lisible qu’à la fin de l’impression, juste avant que les feuilles de papier ne tombent et ne soient dispersées par des ventilateurs.

Le lieu mis à disposition pour l’installation était un abri datant de la deuxième guerre mondiale situé en dessous d’un bassin dans le centre de la ville. Deux écrans de projection étaient placés sur le bassin, le premier affichant l’image d’une caméra filmant l’intérieur de l’abri et le deuxième affichant la sortie du programme chargé de surveiller le flux de BELGA.

Merci à Koen de Leeuw, Marc Dewit, Nancy Galant, Jean-Louis et l’équipe technique « Nuit Blanche », à Tom Wuytack et Vincent Fréry de l’agence BELGA pour m’avoir permis d’accéder au flux, à iMAL et Yannick Antoine, à Sophie Martin, Dominique Maes, Yonghi Yim, Alexis Jurdant, Colette Hellings, Eglantine Maes, Pierre-Philippe Duchâtelet et David Widart.

lire la suite


Date:
09.09.2015

 

 

 

LVH_PPduchatelet_osb_poster_2

Durant le festival « Summer of Fashion » organisé par Mad Brussels et Bozar à Bruxelles, Café Costume présente une nouvelle collection de doublures en collaboration avec 9 artistes belges. Floris Verbeeck, plasticien (et tailleur dans la boutique Café costume de la rue Léon Lepage) me propose de participer au projet au côté de Alice Janne, Carll Kneut, Debora Lauwers, Dennis Tyfus, Fanny Vanmansart, Hell’O Monsters et Musketon. J’ai donc représenté La Villa Hermosa avec une doublure imprimée à partir d’un dessin au crayon « Oriented Strand Board », réalisé 1 an plus tôt en 2014.

Du 3 au 14 septembre les 9 doublures sont exposées au Bozar dans un dispositif qui place en vis-à-vis une veste de costume et l’oeuvre originale correspondante. Voici quelques photos du vernissage de l’exposition, de l’installation, de sacs OSB, d’affiches OSB, du dessin, de l’autoportrait et du costume,…j’écrirai un petit article sur ce projet bientôt sur notre site. Merci à Floris Verbeeck, Virginie During, David Widart et Nicolas Belayew pour leur aide!

lire la suite


Date:
18.07.2015

lvh_skyisthelimit_v2

Dans un article critique à paraître dans le numéro de juillet de La Revue Nouvelle — mensuel sociopolitique et culturel indépendant bruxellois, Lionel Maes questionne l’engouement actuel pour les ateliers « fablabs », où les « makers » fabriquent des objets avec des tables de découpes lasers, des fraiseuses numériques et des imprimantes 3D. Qu’est ce qui se cache derrière cet enthousiasme débordant???!!

Pendant que Lionel réfléchit et questionne notre société contemporaine, Pierre-Philippe pense à son style de la rentrée et dessine une doublure pour les boutiques Café Costume. Le projet sera présenté en septembre au Bozar avec les projets d’une sélection d’artistes belges dont Floris Verbeeck, Hello Monsters, Fanny Vanmassart,…

Entretemps, Lionel et Pierre-Philippe signent le design d’une superbe newsletter, d’une carte de visite et d’une nouvelle enveloppe d’images pour le photographe David Widart! Cette belle collaboration continue! Ils ne manqueront pas de raconter deux trois trucs à ce propos sur le site de la Villa Hermosa très prochainement.

En parallèle, Pierre-Philippe commence une collaboration avec l’agence neutre sur l’identité visuelle du Centre de la gravure et de l’image imprimée et, à ses heures perdues, explore la technique du lavis sur de grandes feuilles de papier.

Et pendant ce temps, Lionel réalise une mise à jour de la carte sonore en ligne de l’association BNA-BBOT et développe pendant deux journées de travail collectif des outils de mise en page pour le magazine Médor, le nouveau trimestriel coopératif belge d’enquêtes et de récits.

En septembre prochain, le BRASS (Forest Centre Culturel) ouvre la saison 2015-2016, Lionel et Pierre-Philippe ont proposé à la talentueuse illustratrice Fanny Dreyer de faire un dessin pour leurs nouvelles affiches et brochures de saison.

En octobre durant la nuit blanche, Lionel nous présentera l’installation « Homeopape » dans un ancien refuge anti-atomique sur le quai au foin à Bruxelles. Un travail mené à partir du flux de données de l’agence de presse BELGA.

Et puis, n’oublions pas! Chers candidats étudiants, dès septembre, Pierre-Philippe vous proposera un cours de communication visuelle en BAC 3 à l’ERG (École de Recherche Graphique) et Lionel un cours sur l’écriture du code en BAC 2 et BAC 3 à l’ERG et un cours sur « l’image numérique imprimée » à l’École Supérieure des Arts le 75.

À très bientôt!! Des bises de la villa!

Vous pouvez nous lire sur www.lavillahermosa.com et blog.lavillahermosa.com
Il est désormais possible de suivre Pierre-Philippe sur instagram.com/pp.lavillahermosa/
Voir les travaux de Pierre-Philippe ici www.pierrephilippeduchatelet.be
Regarder quelques vidéos de certains de nos travaux ici vimeo.com/lavillahermosa
et acheter des éditions limitées sur notre shop lavillahermosa.tictail.com

La Villa Hermosa – l’atelier de Pierre-Philippe Duchâtelet et Lionel Maes


Date:
21.05.2015

hersh

Autour de 1967, dans le laboratoire Naval Weapons Laboratory en Virginie, un certain Dr. A. V. Hershey a développé une collection de caractères destinés à être tracés (avec de la lumière ou de l’encre) par des dispositifs électroniques. Le NWL report 2101 (Calligraphy for computers), contenant notamment la description des caractères développés parait le premier août 1967. Nous sommes en 2015 et nous avons utilisé ces caractères pour réaliser les différents supports réalisés pour et avec le photographe David Widart. Ces caractères ont la particularité d’être dessinés par leur squelette, pas par leur contour, ce qui les rend parfait pour les traceurs que nous avons utilisés. L’épaisseur du trait dépend de l’outil utilisé pour tracer.

Pour pouvoir utiliser ces caractères avec nos traceurs, nous avons utilisé un plugin pour le programme de dessin vectoriel Inkscape, qui utilise non pas le format original des caractères mais leur équivalent en svg. Cette traduction du format initial vers le svg a été faite par un certain Marty McGuire. Pour les notices des photographies sur le site web de David, je voulais utiliser ces caractères. Je suis tombé sur le projet Hershey Text JS qui est une adaptation du plugin Inkscape en javascript, utilisable donc sur une page web. Ce code fonctionne bien, mais ne répondait pas entièrement aux besoins du site. J’ai donc écrit une librairie javascript, HersheyReturns, qui permet de convertir des éléments textuels d’une page en images svg avec les caractères Hershey. Le principe général (remplacer les lettres par des chemins vectoriels) est identique à Hershey Text JS, mais la librairie, écrite dans l’idée de pouvoir s’appliquer facilement à l’ensemble d’une page web contenant du texte à convertir, a ses propres particularités :

  • elle remplace le texte présent dans un conteneur html par un élément svg et utilise les attributs css du conteneur pour régler le rendu. La largeur du bloc de texte, la couleur et la taille du texte, l’interlignage et l’interlettrage se règlent donc dans le css, pas besoin de spécifier une énorme liste d’options dans le javascript.
  • les espacements (entre les lettres, entre les mots, entre les lignes), s’adaptent automatiquement au corps de texte et à l’échelle spécifiés.
  • une option permet de mettre à l’échelle la typo en hauteur (scaleHeight) ou largeur (scaleWidth). L’épaisseur du trait n’est pas affectée par le changement d’échelle.
  • la gestion des retours charriot est différente : il y a passage à la ligne avant (et pas après) qu’un mot ne déborde du bloc de texte.
  • la hauteur du bloc de texte s’adapte automatiquement en fonction du contenu.
  • le rendu peut-être recalculé à chaque redimensionnement de l’écran (le rendu s’adapte à la largeur de l’écran).


HersheyReturns est téléchargeable ici.

screenshot


Date:
01.05.2015

Étudiante en deuxième année option Design Graphique aux Beaux-Arts de Lyon en France, je mène actuellement un stage d’une durée d’un mois aux côtés de Pierre-Philippe Duchâtelet et de Lionel Maes, partageant mon temps entre la Villa Hermosa et la boutique Pimpinelle.

IMG_3783webIMG_3784web

↳ mon bureau, oklm

Pendant ce mois d’Avril, ma mission est la suivante : entreprendre des expérimentations (graphiques ou non) autour de l’univers de la cuisine. En ligne de mire, la refonte intégrale de la maquette du journal semestriel de Pimpinelle dont le numéro #00 est paru en 2014. Il faut définir une nouvelle identité à la parution.

Au commencement, à la création du Etherpad qui permettra à tous de partager les recherches, nous réfléchissons à un nom pour la globalité des expérimentations. Je propose une liste de synonymes du mot « tambouille » : coction, galimafrée, bectance, cuistance et popote.

Comme il semble impossible de choisir un seul mot, nous décidons de les garder tous, et de nous servir de chacun pour diriger une activité, en fonction des diverses connotations qu’ils portent.

IMG_20150429_0007

↳ premiers essais du petit plotter sur le thème « galimafrée »

galimafrée [ galimafre ] n. f.
• 1398; p.-ê. a. fr. galer « s’amuser » ( galant) et picard mafrer «manger beaucoup»
Vx et péj. Mets peu appétissant. ragougnasse.
popote [ pɔpɔt ] n. f.
• 1857 arg. milit.; onomat. « soupe » ou mot vosgien « bouillie »
1 Table commune d’officiers. mess; cantine, gamelle. — Loc. fam. Faire la tournée des popotes : pour une personnalité civile ou militaire, faire une visite de propagande ou d’information auprès des officiers de diverses unités.
2 Fam. Soupe, cuisine. Faire la popote. tambouille. « La popote, la famille, un bon chez- soi, nous étions heureux » (Apollinaire).
bectance ou becquetance [ bɛktɑ̃s ] n. f.
• 1916, -1907; de becter, becqueter
Très fam. Nourriture. 2. bouffe, bouffetance. « Il apportait son panier. Dedans, y avait toute sa bectance » (Céline).
coction [ kɔksjɔ̃ ] n. f.
• 1560; lat. coctio cuisson, décoction
Didact. Digestion des aliments dans l’estomac.
A.— MÉD. ANC. Transformation des humeurs avant leur élimination.
B.— Rare. Transformation par la chaleur. Synon. usuel cuisson.
cuistance [ kɥistɑ̃s ] n. f.
• 1912; de cuisine, p.-ê. d’apr. becquetance
Fam. Cuisine (2o). Faire la cuistance.
tambouille [ tɑ̃buj ] n. f.
• 1866; p.-ê. abrév. de pot-en-bouille, var. de pot-bouille, ou de l’it. tampone « bombance »
Fam.
1 Plat grossier, grosse cuisine médiocre. ratatouille.
2 Cuisine (2o). « les cuistots y faisaient leur tambouille » (Dorgelès).

 

Qu’y a-t-il dans le journal ?
Pimpinelle, le journal, c’est d’abord un slogan : on ne mange pas n’importe quoi, n’importe comment, avec n’importe qui.

Alors, comme dans l’édition précédente, il sera bien sûr question de partager  un savoir cuisiné, avec des présentations de recettes  mais aussi des portraits des différents cuisiniers qui sont passés proposer des ateliers dans la boutique, des interviews des personnalités atypiques de la ville, des commerçants et des praticiens de la cuisine. Le journal doit être le reflet d’une activité culturelle et culinaire au sein de la ville de Bruxelles et des quartiers aux ambiances variées qui la composent.

 IMG_20150429_0009web

lire la suite